Groupe-d entre-aide-Fibrose-Pulmonaire-Interstistielle

Groupe-d entre-aide-Fibrose-Pulmonaire-Interstistielle

l'EFR : Épreuves fonctionnelles respiratoires

Épreuves fonctionnelles respiratoires

Définition L'épreuve fonctionnelle respiratoire est un examen où l'on mesure les volumes et les débits pulmonaires, qui sont tracés sur des courbes. Vous respirez dans un tuyau, uniquement par la bouche, et l'appareil prend les mesures. Celles-ci sont ensuite comparées à des courbes de référence, représentant la moyenne des personnes de même sexe, âge, poids et taille. Ces épreuves permettent de voir si un problème respiratoire se situe plus dans le fonctionnement des alvéoles du poumon (là où se passent les échanges d'oxygène et de gaz carbonique) ou dans le débit de l'air dans les bronches .

Comment cela se passe

La mesure des volumes pulmonaires : Vous respirez par la bouche dans l'embout d'un tuyau souple, le nez pincé, ou bien librement dans un caisson étanche appelé pléthysmographe. L'appareil enregistre les variations de pression, traduites en volume. Pendant que vous respirez, une aiguille se déplace et trace la courbe des volumes inspirés et expirés en respiration naturelle : c'est le volume courant (en moyenne 0,5 litre par cycle, et 7,5 litres par minute). Ensuite, vous inspirez à fond, et videz au maximum les poumons : c'est le volume maximum d'air que vous pouvez mobiliser dans vos poumons, ou capacité vitale. Le volume qui reste en permanence dans les poumons est le volume résiduel, que le spiromètre normal ne peut pas mesurer. Pour connaître la capacité totale du poumon, on vous fait respirer un mélange d'air et d'hélium, lequel ne se fixe pas dans le sang. La concentration d'hélium est connue de façon précise. Vous respirez de la même manière qu'auparavant. En mesurant la nouvelle concentration, on sait par calculs quel volume s'est rajouté à la capacité vitale : c'est le volume résiduel. La capacité totale est égale à la capacité vitale + le volume résiduel.

La mesure des débits pulmonaires : Le point important est le débit maximum de la première seconde, lorsque vous expirez le plus fort possible après une inspiration maximum, et le spiromètre trace la courbe correspondante, jusqu'à la fin de l'expiration. Ensuite, on calcule le rapport entre le volume expiratoire maximum par seconde (V.E.M.S) et la capacité vitale (C.V.) : c'est le rapport de Tiffeneau, normalement de 75 à 80 %. En dessous, c'est l'obstruction des bronches qui prédomine : c'est le cas de l'asthme et de l'emphysème . Si les 2 varient dans le même sens, c'est la restriction des volumes pulmonaires qui domine : c'est ce qui se passe dans les fibroses pulmonaires..

La courbe débit-volume : Elle est enregistrée directement par des petits appareils qui la calculent en instantané. Tout se fait sur un seul acte : vous inspirez à fond par la bouche dans l'embout de l'appareil, et vous expirez à la fois le plus vite possible et jusqu'au bout, en forçant bien. Toutes les courbes sortent sur le même papier, et les paramètres sont comparés par l'appareil à des normes, puisque on a entré auparavant dans l'appareil l'âge, etc. Les mesures de la fonction des alvéoles pulmonaires : Elles sont utiles en particulier quand on constate un syndrome restrictif (diminution globale des volumes) sur les premières mesures, ou quand justement ces mesures n'expliquent pas la gêne ressentie. La diffusion de l'oxyde de carbone : vous inspirez d'abord un mélange dilué d'oxyde de carbone (CO), qui passe très vite dans le sang. Après avoir bloqué 10 secondes ce volume de gaz, vous respirez, et l'appareil mesure la concentration du CO dans les gaz inspirés et expirés, ce qui indique sa vitesse de disparition dans les alvéoles. Si la vitesse est diminuée, c'est qu'elles sont épaissies (par certaines infections ou de la fibrose). La mesure des gaz du sang : elle peut se faire indépendamment des autres mesures, demandant seulement un prélèvement dans une artère du poignet, au laboratoire d'analyses biologiques.

sources : http://www.docteurclic.com/…/epreuves-fonctionnelles-respir…



02/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres